Blog

Explorer notre blog pour des articles, des études sectorielles, des points de vue.

Est-il opportun d’interroger les consommateurs en ce moment ?

Coronavirus, télétravail, confinement, déconfinement… La quasi-totalité de la planète est affectée.
Cela engendre évidemment des changements dans les comportements, dans les modes de vie, dans la façon de consommer, dans la perception de l’avenir.
Il est trop tôt pour savoir dans quelles mesures ces changements vont perdurer et quel sera l’impact à long terme sur les comportements des consommateurs.

Alors est-il opportun d’interroger les consommateurs en ce moment ?

Oui, chez Future Thinking nous sommes convaincus que les études ont plus que jamais un rôle à jouer dans cette situation de crise sans précédent.

Il est tout particulièrement essentiel de comprendre les consommateurs dans cette période afin de pouvoir répondre à leurs besoins, leurs nouveaux besoins et nouvelles attentes.
Mais il faut bien sûr tenir compte de la situation, tant dans les méthodologies utilisées que dans l’interprétation et surtout dans l’extrapolation des résultats.
Nos équipes sont là pour vous conseiller en fonction de vos problématiques et de votre secteur d’activité, car tous ne sont pas impactés de la même façon.
Nous avons souhaité répondre à quelques questions que se posent justement nos clients.

  • Y a-t-il un biais dans les études réalisées en
    cette période de crise ?
  • Quelles méthodologies faut-il privilégier ?
  • Quelles problématiques peut-on traiter ?

Y a-t-il un biais dans les études réalisées en période de crise ?

Les comportements sont impactés par la crise, c’est certain. Mais les données collectées en ce moment sont bien le reflet de la réalité dans laquelle nous nous trouvons. Les études sont toujours le reflet d’un contexte donné. Il n’y a pas de biais dans la collecte des données !
En revanche…

  • Les résultats doivent être analysés et interprétés au regard de la situation dans laquelle nous nous trouvons
  • Il est encore difficile d’extrapoler sur les comportements à long terme car ces changements sont dus à la crise actuelle (sanitaire mais aussi économique) et rien ne permet encore de dire précisément dans quelles mesures les comportements à long terme seront affectés.

Ce contexte n’est pas seulement ponctuel, il représente une nouvelle variable dans les modes de vie et de consommation et peut modifier profondément nos attitudes et nos façons de penser, de voir le monde.

Quelles méthodologies faut-il privilégier ?

Distanciation sociale et contraintes sanitaires obligent, Future Thinking travaille à adapter ses méthodologies aux contraintes actuelles.
Dans ce cadre, nous pouvons réaliser toutes études à distance (online, téléphone) mais aussi des études en face à face en respectant les nouvelles consignes sanitaires, pour la sécurité des participants mais aussi celles de nos équipes et de nos clients.
Nos partenaires (plateforme d’émission d’appels, panels, salles…) respectent les conditions sanitaires imposées par la crise et garantissent la sécurité de tous.

En savoir plus sur les mesures sanitaires liées au Covid 19

Etudes Quantitatives
Les études en ligne représentent déjà la majeure partie de nos terrains quantitatifs et nos process sont aguerris pour réaliser des interviews online (U&A, test de concepts, de pack, test de com, etc.).
Nous reprenons progressivement la mise en place de terrains en face à face lorsqu’une approche online n’est pas possible, avec un respect scrupuleux des consignes sanitaires.

Etudes qualitatives
Lorsque la thématique le permet, nous disposons de solutions alternatives pouvant se substituer à des focus groups ou des interviews en face à face : Communauté online, plateforme de discussion de groupe, interviews à distance (téléphone, chats…).
Mais le face à face est parfois indispensable et pour cela nous travaillons dans le respect des consignes sanitaires
.

Quelles problématiques peut-on traiter?

Globalement toutes les problématiques peuvent être traitées aujourd’hui

  • Identifier, mesurer, comprendre les comportements actuels des consommateurs (changements d’habitudes de consommation, drivers d’achat, budgets, relation à la marque, au prix…)
  • Anticiper les comportements à court terme (changement de pack, innovation au sein d’une gamme existante…)
  • Etc.

En revanche, nous ne pouvons pas être sûrs à 100% que les comportements observés aujourd’hui vont perdurer, ni savoir comment la consommation sera affectée sur le long terme… Les attentes et les priorités des consommateurs sont bouleversées par la crise (sanitaire et économique), la perception et la confiance en l’avenir sont donc affectées. C’est pourquoi pour des questions plus stratégiques de long terme, nous conseillons de tracker l’évolution, voire dans certains cas reporter ces études de quelques mois (après l’été).

En bref tout dépend de l’urgence de votre prise de décision et du niveau stratégique de votre projet…

  • Mesurer les comportements actuels et à court terme, oui !
  • … Anticiper les comportements pour bâtir un plan d’action à court terme (plan tactique), oui !
  • … Anticiper les comportements à long terme, bâtir une stratégie à long terme, peut-être faut-il attendre quelques mois…
Partagez cet article:TweetShareEmailPrint